22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 10:03
Coup de jeune à la salle Jean-Grob

La salle Jean-Grob, située dans le quartier du Konacker, connaît une seconde jeunesse. Suite à sa rénovation énergétique, une petite réception a eu lieu en présence notamment de Michel Liebgott, député, et René Gori, conseiller général.

Le maire, Moreno Brizzi, accueillait également les élus et les représentants d’associations. « Si cette opération a été lancée par nos prédécesseurs, elle répond en tout point aux logiques actuelles de réduction des coûts énergétiques pour les collectivités locales », a souligné le maire, qui a réaffirmé la volonté de l’équipe municipale d’agir en faveur de l’optimisation et de la diminution des coûts d’utilisation des bâtiments.

L’esthétique aussi

Une grande partie des travaux concernait l’enveloppe du bâtiment. Ils ont toutefois permis de rénover esthétiquement la salle à l’intérieur et à l’extérieur.

Résultat : les utilisateurs pourront pratiquer leurs sports favoris dans des conditions optimales, grâce, notamment, à une nette amélioration de la luminosité en journée.

L’opération aura coûté 206 087 € HT. Le projet a été financé à hauteur de 79 % par le conseil général (103 452 €), l’enveloppe parlementaire (33 000 €), par l’État (24 000 € au titre de la dotation d’équipement aux territoires ruraux) et par les certificats d’énergie EDF (2 680 €). (RL en date du 20/07/2014)

Partager cet article

Published by Michel Liebgott
commenter cet article
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 09:26
" Cette loi nous donnera une force de frappe appréciable, dans le cadre d’une région de 5,5 millions d’habitants faisant de la Lorraine le carrefour Est-Ouest et Nord-Sud d’une grande région transfrontalière regroupant Champagne Ardenne, Alsace et Lorraine"

De Michel Liebgott, sur son compte Twitter, à propos de la réforme territoriale et du projet de fusion Lorraine-Alsace-Champagne-Ardenne. (RL en date du 17/07/2014)

Partager cet article

Published by Michel Liebgott
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 11:31
La piste cyclable Havange-Fontoy ouverte

En cet après-midi, le ciel avait fermé ses vannes. Point d’eau mais un temps lourd pour accueillir tous ceux qui attendaient avec impatience l’ouverture de la piste cyclable Havange-Fontoy.

La longueur de la piste est de 3,8 km. Le circuit se raccorde sur les pistes de Havange-Tressange-Angevillers-Beuvange. La piste débute à la sortie de Havange et longe la RD 58 sur environ 650 mètres en traversant la RD au point le plus haut afin d’assurer une visibilité optimale pour s’orienter sur la droite en direction de la ferme de Gondrange.

L’itinéraire emprunte le chemin rural dit « Chemin de Fontoy » sur environ 1 350 m en passant par la lisière du bois de Heckenholtz. La piste longe ensuite l’autoroute A 30 par le biais du chemin de désenclavement existant sur environ 1 750 m. Elle débouche enfin sur la rue de Verdun au niveau du collège Pierre-et-Marie-Curie à Fontoy en contournant par le haut le terrain de foot synthétique récemment réalisé.

Une placette est implantée à la limite des bans communaux de Havange et Fontoy, en lisière de forêt. Un Relais d’Information Service (RIS) a été mis en place pour renseigner les usagers sur l’itinéraire emprunté en termes de liaison vers les autres itinéraires communautaires. Il fournit également des informations sur les communes traversées. La piste et la placette sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Une partie de la piste a été réalisée en structure neuve. L’autre partie a permis la réhabilitation de la voie existante. La structure de base de la piste a été assurée grâce au traitement de la terre en place avec pour objectif de limiter les flux de chantier et la pollution routière. Le revêtement a été réalisé en enrobés tièdes, ce qui a limité les émanations de CO2 et la consommation d’énergie. Le chantier a débuté le 17 mars 2014 et s’est terminé début juillet pour un coût de 290 000 €.

Les travaux de VRD ont été assurés par la société HTP de Hagondange. Les travaux d’aménagement du parcours et de signalisation horizontale et verticale par la société Lacroix Signalisation de Florange. Le suivi géotechnique a été le fait de la société Géotec.

Après les inaugurations en juillet 2012 de la piste Beuvange-Angevillers-Havange (10,2 km), en août 2012 de la piste Fontoy-Knutange (3,8 km), en avril 2013 de la piste Illange-Yutz-Thionville (3,6 km), cette piste Havange-Fontoy vient renforcer un réseau cyclable communautaire qui n’attend plus que la réalisation des tronçons Fontoy-Lommerange en 2015 et Angevillers-Rochonvillers en 2016 pour être terminé

Autant d’actions ayant nourri l’activité économique et soutenu l’emploi en ces périodes difficiles. Ce que n’ont pas manqué de rappeler dans leurs interventions Patrick Weiten, président du conseil général, Marc Ferrero et Henri Boguet. Ce dernier insistant très fortement sur la nécessité de respecter et de faire respecter par tout moyen le travail réalisé, en référence notamment à certains acteurs forestiers bien souvent peu soucieux du bien commun et notamment des chemins et de la voirie. (RL en date du 15/07/2014)

Partager cet article

Published by Michel Liebgott
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 16:21

L’objectif du mouvement Vie Libre est axé non pas sur une idéologie mais sur une certitude, à savoir que tout malade peut guérir. A Florange, voilà cinquante ans que le groupe vient en aide aux dépendants de l’alcool. " L'objectif du mouvement Vie Libre est axé non pas sur une idéologie mais sur une certitude, à savoir que tout malade peut guérir. "

Le récent décret responsabilisant les chefs d’entreprise aux problèmes liés à l’alcool et aux autres drogues est une avancée certaine… L’alcoolisme est une maladie insidieuse, les stigmates n’apparaissent pas tout de suite… » Tels sont les propos du député-maire Michel Liebgott lors de la dernière réunion de Vie Libre. Pour ce 50e anniversaire de l’association, Félix Le Bian, président national, avait fait le déplacement.

Pour sa part, Philippe Tarillon, conseiller général, a rappelé : « La section Vie Libre de Florange a été initiée par un noyau de bénévoles. Elle s’est ensuite considérablement étoffée, et couvre un territoire important… C’est un partenariat de longue date qui unit la Ville avec votre association… vos locaux actuels sont le fruit du travail du personnel communal et d’un chantier d’insertion… »

Michel Decker, premier m agistrat, a déclaré ensuite : « Je salue vos interventions en milieu scolaire. C’est là parfois que les addictions débutent… et j’ajouterai le tabac qui fait également des ravages… »

Le président Le Bian a pris ensuite la parole. : « M. Girardot et toute la section, je vous félicite pour vos actions. Les dégâts humains liés à l’alcoolisme et autres drogues coûtent des sommes considérables à la société. Nous constatons malheureusement une baisse du militantisme. Aussi, il faut redoubler de courage. Pour ma part, j’essaie de redonner à Vie Libre ce que j’ai reçu… »

Enfin, Marcel Ratzel, Séremangeois et délégué national pour l’Alsace-Moselle, a insisté : « Un demi siècle, ça compte. Nous avons connu des déceptions et des bonheurs. Je rappelle que nos actions sont reconnues d’utilité publique. »

Un diaporama rétrospective 1964-2014 présenté par le président de la section Alain Girardot a suivi.

Les actions de Vie Libre sont multiples : interventions en milieu scolaire, groupes de paroles, actions envers les femmes, les jeunes, écoute personnalisée, diffusion d’informations, organisation de conférences… etc.

La journée se voulait également festive avec à midi un repas fraternel, puis l’intervention du groupe country Honky Tonk Dancer’s, un spectacle de magie, une tombola, puis en soirée un concert avec Choeur à Chœur. (RL en date du 11/07/2014)

Partager cet article

Published by Michel Liebgott
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 09:31
Pause périscolaire pour le recteur d’académie

Dans le cadre de la mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires, Gilles Pécout, recteur de l’académie de Nancy-Metz, est allé à la rencontre des acteurs éducatifs et territoriaux de Fameck, la bonne élève en la matière.

Vous travaillez même le jeudi avant les vacances ! » Gilles Pécout, le tout nouveau recteur de l’académie de Nancy-Metz, a visité hier, en toute décontraction, quelques classes de l’école Branly de Fameck, dans le cadre de la mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires. « À la prochaine rentrée, tous les écoliers de France bénéficieront d’une organisation du temps scolaire plus propice à l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul », a tenu à rappeler le recteur.

Bonne élève, la Ville n’a pas attendu pour mettre en place la réforme et également porter ses efforts sur les activités périscolaires. En décembre dernier, le conseil municipal validait son Projet éducatif territorial (PEDT). Complémentaires au temps familial et au temps scolaire, les temps périscolaires constituent avant tout un espace éducatif contribua nt à l’apprentissage de la vie sociale et à l’épanouissement des enfants. « Les actions mises en place sur ces temps, non liés aux apprentissages traditionnels, doivent favoriser l’accès à des activités variées à caractère sportif, culturel et ludique » , a expliqué le recteur, lors d’un échange avec les enseignants. « Dans notre école, des élèves de CM1/CM2 ont ainsi réalisé un journal, qui sera distribué aux familles », a précisé Christophe Conti, le directeur, qui a insisté : « A Fameck, nous ne partons pas de zéro. Cela fait des années que nous échangeons avec la municipalité. C’est beaucoup plus facile. »

Le programme d’activités proposé à Fameck a pour ambition de contribuer à favoriser le développement personnel de l’enfant et son implication dans la vie en collectivité. « Des valeurs dans lesquelles nous nous reconnaissons » , a ajouté Antoine Chaleix, inspecteur d’académie et directeur académique des services de l’Éducation nationale. Les jeux de société et coopératifs ont d’ailleurs beaucoup plu à Gilles Pécout, qui n’a pas hésité à s’asseoir à la table des enfants.

En collaboration avec les services municipaux, des associations sportives, les centres sociaux, des enseignants et des intervenants extérieurs, la Ville de Fameck propose ainsi, depuis le 21 janvier, un temps d’accueil gratuit d’une heure trente, de 15 h 45 à 17 h 15, dans les écoles, deux fois par semaine, les mardis et jeudis. Ces activités sont facultatives et gratuites.

Michel Liebgott, député-maire, a rappelé la signature en février dernier, pour trois ans, du PEDT avec l’Éducation nationale. « La première en Moselle » , a souligné Antoine Chaleix. « Cela prouve qu’il y a eu une vraie concertation entre la Ville et l’Éducation nationale. Le PEDT doit favoriser les synergies et transformer en atouts les contraintes socio-économiques», a apprécié Gilles Pécout. « Les activités périscolaires ne sont pas une obligation pour un recteur, mais j’ai tenu à voir comment cela fonctionnait sur le terrain. Fameck est un bel exemple. L’interaction entre les deux sphères est complète. » (RL en date du 04/07/2014)

Partager cet article

Published by Michel Liebgott
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 10:54

Partager cet article

Published by Michel Liebgott
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 10:05

Partager cet article

Published by Michel Liebgott
commenter cet article
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 10:56

Partager cet article

Published by Michel Liebgott
commenter cet article
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 10:31
L’hommage à fameck : un gymnase Dominique-Faedi

L’émotion était forte, vendredi, dans la cour de l’école Prévert de Fameck où a été dévoilé le nouveau nom du gymnase en hommage à Dominique Faedi, décédé tragiquement le 14 octobre 2012. L’homme avait enseigné près de vingt ans dans cette même école Prévert avant d’en devenir le directeur en 2009. Tour à tour, les représentants de l’Éducation nationale Florence Speller, inspectrice de la circonscription, Sébastien Paci son prédécesseur et ami de Dominique et Alain Jaeger, adjoint au directeur Académique, ont rappelé des souvenirs « lumineux et joyeux » de Dominique Faedi, son implication dans son métier et au sein de l’Usep, « il était surtout attaché à faire des jeunes élèves des citoyens libres et éclairés ». « Tout simplement quelqu’un de bien ». Un « héros du quotidien », salué également par Michel Liebgott, maire, qui a souhaité que ce geste reste aussi le symbole fort en hommage aux enseignants « dont le rôle n’est sans doute pas assez reconnu aujourd’hui. »

Michel Liebgott, maire, a dévoilé la plaque en présence de l’épouse et des enfants de Dominique Faedi. (RL en date du 29/06/2014)

Partager cet article

Published by Michel Liebgott
commenter cet article
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 15:59
Clap de fin pour la Semaine de la paix

La Semaine de la Paix s’est achevée vendredi à Fameck par la projection du film documentaire Sur le chemin de l’école. L’occasion de revenir sur les activités d’une semaine à la forte symbolique.

Pour la 9e édition de la Semaine de la paix, le service culturel de la Ville de Fameck avait fait appel à de nombreux partenaires pour proposer aux enfants des activités variées. Objectif : les sensibiliser aux valeurs indispensables à la paix dans le monde.

Tout au long de la semaine, du 16 au 20 juin, les enfants des écoles primaires Branly, Prévert, Pasteur et Schlesser ont notamment participé à un lâcher de ballons marquant l’ouverture de cette semaine particulière, à une visite culturelle de Verdun, à une marche de la paix avec la ville de Hayange, et enfin, à un mercredi récréatif à la Cité sociale et au centre Jean-Morette de Fameck.

Les activités concernaient également les collégiens avec la projection du film La Guerre des boutons pour les 4e du collège Charles-de-Gaulle jeudi matin.

Mardi soir, les adultes ont eu rendez-vous avec l’Apéro coup de cœur, qui portait sur les écrivains de la Grande Guerre à la bibliothèque municipale. Sans oublier le spectacle Apollinaire 1914-1918 et l’exposition de véhicules militaires américains sur le parvis de l’hôtel de ville.

Vendredi, la cérémonie de clôture s’est articulée autour de la projection du film documentaire Sur le chemin de l’école , de Pascal Plisson, à la salle Victor-Hugo, devant les élèves de primaires. Ils étaient près de 400 à découvrir le dur périple de quatre enfants aux origines différentes qui, pour atteindre leur école, doivent parcourir quotidiennement une vingtaine de kilomètres à pied ou à cheval. « J’ai vraiment de la chance d’habiter à cinq minutes de mon école », soufflait la petite Nayla, 8 ans, de l’école Schlesser, à l’issue de la projection.

Un diaporama regroupant toutes les photographies des événements de la semaine leur a ensuite été proposé, avant le traditionnel discours de Michel Liebgott, le maire de Fameck.

Cette semaine s’est terminée dans la bonne humeur autour du pot de l’amitié. (RL en date du 22/06/2014)

Partager cet article

Published by Michel Liebgott
commenter cet article

Présentation

  • : Michel Liebgott, Un député à votre écoute !
  • Michel Liebgott, Un député à votre écoute !
  • : Le blog de Michel LIEBGOTT, député socialiste de la Moselle
  • Contact

Profil

  • Michel Liebgott
  • Député de Moselle
Maire de Fameck
  • Député de Moselle Maire de Fameck

Messages

 

Permanence Parlementaire
Michel LIEBGOTT
    2 rue Diderot

BP 70035
57293 FAMECK CEDEX


Tel: 03 82 84 06 06
Fax: 03 82 84 66 88
Email:
michel.liebgott@wanadoo.fr

Recherche

Actualité

Articles Récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog