liebgott003.jpgAvec 841 postes supprimés, en Lorraine, dont plus de 400 en Moselle, la prochaine rentrée scolaire s’annonce plus que difficile. On ne peut plus parler de mesure d’ajustement, c’est une quasi liquidation du Service Public d’Education, décidée par le Gouvernement et voulue par le Président de la République.

L’hécatombe annoncée va même au-delà de ce que représente l’Académie de Nancy-Metz dans l’Education Nationale : 4% des personnels de l’Education ; sur 16.000 postes supprimés, l’Académie devrait en rendre 640. Non, elle en perd plus de 800. Pourquoi ??

Au-delà de la vision purement comptable, ces mesures obéissent à une idéologie politique hostile à l’école publique.

Le Gouvernement parle de baisse des effectifs et la Direction de l’évaluation et de la prospective vient d’annoncer une hausse des effectifs scolaires pour les années 2010 et 2011.

Pendant que le rapport PISA dénonce l’incapacité de l’Ecole à assurer l’égalité des élèves, le Gouvernement diminue allègrement le nombre d’enseignants. Conséquences : classes surchargées (je renvoie ici l’UMP à l’étude menée par Thomas PIKETTY sur cette question !!), conditions de travail et d’enseignement dégradés, mixité sociale menacée, fragilisation des élèves les plus faibles, ….

La rentrée scolaire 2010 a été marquée par de nombreuses absences non remplacées, des postes non pourvus durant quelques semaines. Plus de viviers de remplacement à force de supprimer … !

La rentrée 2011 s’annonce déjà sous un climat social et scolaire tendu.

Que le Gouvernement, le Président, l’UMP nous disent en quoi ce démantèlement va améliorer la qualité des apprentissages des élèves en difficultés qui seront évidemment les premiers touchés. On doit se poser la question : « à qui profite le crime ? » Rabaud St Etienne avait posé la question suivante pendant la Révolution française, que je fais mienne : « L’enseignement pour les riches, l’éducation pour les Pauvres ».

Mobilisons-nous aux côtés des enseignants, des parents d’élèves, le 22 janvier 2011 à 10h, à Metz, départ devant l’Inspection Académique.L’école n’est pas un coût, c’est un investissement pour l’avenir de notre pays. L’argent public doit financer ce bien commun.

Refusons les fermetures de classe, les suppressions de RASED, … MOBILISONS NOUS AUX COTES DES ENSEIGNANTS, DES PARENTS D’ELEVES, le SAMEDI 22 JANVIER à 10h, à Metz, départ devant l’Inspection Académique – rue Wilson

Retour à l'accueil

Messages

 

Permanence Parlementaire
Michel LIEBGOTT
    2 rue Diderot

BP 70035
57293 FAMECK CEDEX


Tel: 03 82 84 06 06
Fax: 03 82 84 66 88
Email:
michel.liebgott@wanadoo.fr

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recherche

W3C

  • Flux RSS des articles

Recommander

Présentation

Archives

Concours

Profil

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés