4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 09:02

subvention.pngPolémique autour de subventions accordées par Nicolas Sarkozy en captant la réserve du ministère de l’Intérieur. Pour Anne Grommerch, l’opération s’est soldée par 285 000 € tombés du ciel… ou plutôt de l’Élysée.

La députée Anne Grommerch a-t-elle bénéficié des largesses du président de la République Nicolas Sarkozy ? Oui, et l’intéressée le confirme sans hésiter. Elle a bien profité de cinq subventions directement accordées par l’Élysée, sur des fonds captés sur la réserve du ministère de l’Intérieur. L’affaire fait grand bruit sur la scène politique nationale, à quelques mois des prochaines élections présidentielles. Certains commentateurs n’hésitant d’ailleurs pas à considérer que le président-candidat prépare sa réélection en puisant sur les fonds ministériels. Si le procédé n’a rien de légalement répréhensible, il y a un fort soupçon de copinage surtout qu’aucune information n’est livrée publiquement à ce sujet. La liste des bénéficiaires n’est pas publiée.

En revanche, il est établi qu’Anne Grommerch a vu ainsi cinq de ses dossiers copieusement arrosés par Nicolas Sarkozy, à Kanfen (parking de covoiturage), Zoufftgen (ateliers municipaux), Waldweistroff (place de l’église), Rettel (caserne de gendarmerie) et Merschweiller (rue des Champs et placette à Kitzing). Soit une enveloppe de 285 000 €.

Anne Grommerch : « Je frappe à toutes les portes »

Anne Grommerch ne voit vraiment pas où est le problème. Au contraire, elle n’est pas loin de considérer qu’une telle information vient directement se mettre au crédit de son action parlementaire. « Je n’y vois rien d’anormal ou d’illégal, précise-t-elle. Moi, je vais toquer à toutes les portes pour aider les communes ou les associations de ma circonscription, donc je frappe aussi à celle de l’Élysée ! » Du favoritisme ? Que nenni. Elle balaie l’accusation en se positionnant à l’échelle de la circonscription : « Il n’y a pas de clientélisme, j’aide toutes les communes qu’elles soient de droite ou de gauche. Quasiment toutes les communes ont été aidées, vous pouvez appeler les maires et ils vont le diront ! Je n’ai jamais refusé la demande d’un maire parce qu’il n’aurait pas la même sensibilité que moi. Je travaille vraiment dans l’intérêt général, en particulier pour ce qui concerne les subventions. » Et de rappeler, au passage, que ses collègues députés socialistes, comme tous les parlementaires, puisent également dans une réserve qui leur est attribuée : « Ils se la partagent comme ils le souhaitent… »

Michel Liebgott : « C’est une politique à l’Africaine »

Député de Thionville-Ouest, Michel Liebgott s’insurge et réclame purement la suppression du système qu’il considère court-circuiter l’autorité préfectorale. « Tous ces fonds, y compris les réserves parlementaires, cela devrait disparaître ! », tonne Michel Liebgott. « La force d’une démocratie, c’est l’objectivité de l’État. L’idée de la réserve est d’opérer des rééquilibrages mais si cela devient des fonds partisans, alors on tombe dans le clientélisme et nous sommes dans une politique à l’Africaine ! Les politiques ont déjà une assez mauvaise image… Et il est déjà assez difficile pour les collectivités de s’en sortir, il faudrait que cette réserve serve au moins à ceux qui en ont vraiment besoin et pas aux amis des amis car c’est un véritable scandale ! » Assurant n’avoir jamais mis le doigt dans la confiture d’un tel « système pourri de l’intérieur », Michel Liebgott espère que ces pratiques vont disparaître : « Il serait de l’honneur de la gauche de remettre cela en cause et d’assurer une péréquation financière. De toute façon, un élu est apprécié des électeurs car il est proche d’eux et certainement pas en les achetant. » (RL du 04/01/2011

Partager cet article

Published by Michel Liebgott
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Michel Liebgott, Un député à votre écoute !
  • Michel Liebgott, Un député à votre écoute !
  • : Le blog de Michel LIEBGOTT, député socialiste de la Moselle
  • Contact

Profil

  • Michel Liebgott
  • Député de Moselle
Maire de Fameck
  • Député de Moselle Maire de Fameck

Messages

 

Permanence Parlementaire
Michel LIEBGOTT
    2 rue Diderot

BP 70035
57293 FAMECK CEDEX


Tel: 03 82 84 06 06
Fax: 03 82 84 66 88
Email:
michel.liebgott@wanadoo.fr

Recherche

Actualité

Articles Récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog